Les principaux types de vitrages et leurs caractéristiques

Transparent et élégant, le verre favorise l’éclairage, la vision et répand l’énergie solaire de manière optimale dans votre intérieur. Le choix du vitrage de votre maison se fait selon différents critères dont le genre d’habitation que vous occupez, l’endroit où elle se situe, etc. En plus d’être esthétique, le vitrage doit répondre à vos attentes en matière d’acoustique, de sécurité et d’isolation thermique. Afin de vous assurer de faire le bon choix, faites appel aux services d’un spécialiste dans ce domaine.

Changer le tablier, lames de volet roulant

Le verre feuilleté

Doté de deux ou plusieurs feuilles de verre collées les unes contre les autres grâce à de la résine, à un ou plusieurs films plastiques, le verre feuilleté offre une protection optimale contre le cambriolage. Le film transparent est destiné à maintenir les éclats de verre en cas de bris de vitre. Mettant votre intérieur à l’abri de la décoloration, ce modèle retient les rayons UV à l’extérieur.   

Le verre recuit ou simple vitrage

Le verre recuit constitue la base même du vitrage thermique, du double vitrage, du verre durci, trempé, armé ou feuilleté, etc. Coloré ou clair, le simple vitrage résulte du coulage sur bain d’étain en fusion.

Le verre durci

Résistant aux contraintes d’origine thermique ou mécanique, ce modèle est doté d’un traitement thermique spécifique. Appelé verre durci ou semi-trempé, son traitement n’est compatible qu’avec les verres d’une épaisseur de 10 ou de moins de 10 mm. Plus résistant qu’un vitrage recuit, ce genre de modèle se révèle toutefois moins résistant qu’un vitrage trempé. De plus, il se fractionne en gros morceaux lorsqu’il se brise.  

Le verre trempé

Tout comme le verre durci, le verre trempé résiste également aux contraintes d’origine thermique et mécanique. En effet, grâce à son traitement thermique, il peut résister à une différence de température atteignant jusqu’à 200° C. Ce verre se divise en petits morceaux limitant les risques de blessures profondes lorsqu’il se brise.

Le verre armé

Un treillis métallique est ajouté au verre au cours de sa fabrication pour obtenir le verre armé. Le rôle de ce treillis est de garder les morceaux de verre en place dans le cas où cet équipement se brise. Néanmoins, contrairement au verre durci ou trempé, il ne résiste pas aux contraintes mécaniques et thermiques. Il est doté des mêmes performances que celles d’un simple vitrage.   

Le vitrage réfléchissant

Une couche à base de silice appliquée par pyrolyse sur un verre teinté ou clair permet d’obtenir ce type de verre. Très réfléchissant, ce dernier offre un contrôle solaire optimal. Il est vivement recommandé de placer la face traitée vers l’intérieur pour profiter des atouts de cet équipement tout en favorisant la longévité à la façade. Ce genre de verre est pourvu de performances thermiques qui varient en fonction de la teinte choisie.    

Le double vitrage

Un gaz améliorant l’isolation thermique ou une lame d’air sec est déposé entre deux verres pour obtenir le double vitrage. Equipé de joints organiques, ce dernier est doté d’une étanchéité périphérique. De plus, l’intercalaire en acier ou en aluminium qui sépare les verres contient des agents déshydratants.

Vos dernières recherches sur Les principaux types de vitrages et leurs caractéristiques : moteur pour volet roulant electrique Vigneux-Sur-Seine, tablier alu volet roulant, volet roulant marseille 77700, programmation volet roulant, grille acier galvanisé Viroflay 78220, motorisation portail, porte coulissante industrielle Longjumeau 91, bouton volet roulant, volet roulant électrique bubendorff Le Pre-Saint-Gervais , volet roulant simu, store roulant 91150, volet roulant bloqué, moteur de volet roulant electrique Courtry 77181, porte rideaux metallique, grille métallique Saint-Prix 95, fabricant rideaux metallique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *